La mastication chez le chien : un besoin à connaître pour mieux le combler

Bien que nous puissions surtout penser que la mastication est réservée aux chiots notamment pour aider à soulager la douleur lorsqu’ils font leurs dents, il est important de préciser qu’elle l’est tout autant pour les chiens adultes.



La mastication est un comportement naturel chez nos amis les chiens qui sont des carnassiers et qui ont par conséquent une mâchoire (composée de 42 dents) qui leur permet de déchiqueter et broyer. L’action de mastication est donc un besoin inné qu’il est essentiel de connaître afin de contribuer au bien-être de notre chien, en effet l’empêcher catégoriquement de mâcher reviendrait à créer de la frustration et à l’empêcher d’exprimer sa nature.


Pour répondre à ce besoin notre chien va vouloir se mettre sous la dent ce qu’il trouve dans son environnement proche : chaussures, pieds de table ou de chaise, boiseries,… Et il est tout à fait compréhensible que nous, humains, n’ayons pas envie de voir tout notre mobilier disparaître sous ses quenottes. Pour trouver le juste équilibre sans renier l’instinct de l’animal avec qui nous avons choisi de partager notre foyer (et donc de prendre en compte ses besoins), il existe de multiples gourmandises à avoir sous la main pour le plaisir de notre loulou.

Les bienfaits de la mastication :

Celui qui nous vient rapidement en tête et qui est lié à sa santé c’est le fait de contribuer à l’hygiène bucco-dentaire en permettant de détartrer naturellement les dents de notre chien pour en prendre soin.

Source : Clay Banks - Unsplash

Mais la mastication a également un rôle important dans ce que l’on appelle la « stimulation mentale » qui est définie par le fait de pousser davantage nos chiens à la réflexion et à la concentration lors d’une activité. Elle permet d’apporter de la détente et de l’apaisement mais également une fatigue saine car c’est un effort « zen » qui permet de canaliser le chien. En effet, une activité physique peut générer de l’excitation chez un chien et il met donc un peu de temps avant de réussir à se poser alors qu’une activité qui demande de la concentration favorise directement le calme, mais elle n’en est pas moins énergivore pour autant… Il est estimé qu’1 heure de mastication serait équivalente à 3 heures de promenade ! C’est aussi une façon d’éviter que notre compagnon s’ennuie, par exemple pendant les jours de pluie durant lesquels les sorties peuvent être restreintes. L’un des autres bienfaits de la mastication alimentaire est le fait qu’elle génère des hormones dites « du bonheur » comme la dopamine et les endorphines, ce qui contribue à réguler sa fréquence cardiaque et un éventuel stress afin d’occasionner son apaisement plus facilement. Pour finir, le fait de donner des os à mastiquer à notre chien permet d’enrichir le temps lié à l’alimentation car la plupart des chiens d’aujourd’hui étant nourris aux croquettes, le repas est rapidement englouti et ne nécessite pas exactement le même usage de la dentition.

Comment bien contribuer à l’activité masticatoire ?

Comme expliqué plus haut, notre animal va chercher à combler ce besoin fondamental et aussi à s’occuper afin d’éviter l’ennui. Voici pourquoi il est important de prendre les devants en lui offrant des friandises naturelles prévues à cet effet. Nous insistons sur le mot « naturelles » car malheureusement encore trop de friandises nocives sont vendues dans les commerces et attirent les regards de par leur originalité (formes, couleurs,…), mais cela n’en fait pas des aliments de qualité, beaucoup sont composés de céréales, de sous-produits animaux, de matières grasses.

Source : Chien Vie et Santé

Pire encore, certains os vendus ne dépendent même pas de l’industrie alimentaire mais de celle du cuir et ne répondent donc pas aux mêmes exigences de qualité ! Ils sont donc très toxiques pour nos amis canins suite à leur processus de fabrication qui comprend des traitements à base de sulfure de sodium, saumure, javel, insecticides, pour n’en citer que quelques-uns… Suite à cette liste non exhaustive, vous ne verrez certainement plus ces os de la même manière la prochaine fois que vous irez au supermarché.


Pour avoir une idée plus précise des friandises naturelles les plus régulièrement recommandées, voici un « masticomètre » détaillant leurs avantages tout en prenant en compte les préférences de chaque individu.


Source : Cernunos

Il est capital de ne pas créer de la frustration dans cette activité qui doit être avant tout un plaisir, c’est pourquoi on introduira les friandises par étape selon leur taille et leur texture en augmentant le niveau de difficulté seulement si l’on sent que notre chien est prêt à cela. La surveillance sera de mise pendant cette activité, notamment au début.

Il faudra également prendre en compte notre chien dans son individualité concernant toutes les informations données puisque certains chiens vont adorer mastiquer pendant de longues heures alors que d’autres se contenteront de quelques minutes par jour. Comme pour toutes les activités proposées à nos chiens, il est important de l’observer pour voir ce qui lui plaît, de trouver le juste équilibre afin d’avoir un chien bien dans ses pattes qui a la possibilité de répondre à ses instincts et besoins, selon ses envies.


Pour résumer, l’activité masticatoire fait bien souvent l’unanimité auprès de nos compagnons canins : elle est facile à mettre en place et s’adresse à tous les âges. Cependant avant de se lancer tête baissée il est judicieux de se renseigner et de faire des tests pour trouver ce qui plaît le plus à notre chien. Il faut aussi avoir en tête que tous les chiens n’éprouvent pas le même besoin au niveau de la mastication : certains vont adorer faire ceci pendant 1 à 2 heures par jour alors que pour d’autres ça sera juste quelques minutes quotidiennes. Il n’y a pas de règle préétablie et si nous achetons les bons aliments, ça ne sera que bénéfique pour notre poilu.

Donc il faudra bien prendre en compte les préférences de notre chien pour nous adapter, soit en lui laissant à disposition pour qu’il puisse gérer l’activité selon son envie, soit en lui donnant à certains moments de la journée comme une récompense ou un jeu.

Point de vigilance car nos amis les chiens peuvent faire de la « protection de ressources » (sujet que nous pourrons détailler dans un prochain article) car sa friandise aura une grande valeur à ses yeux et il ne voudra pas forcément la partager par peur de se la faire voler – ce qui est totalement compréhensible – c’est pourquoi si l’on a d’autres animaux à la maison, il faut bien surveiller les moments liés à l’accès à la nourriture pour éviter tout conflit. Il faut également faire attention à toutes les friandises qui ne sont pas du tout naturelles et font donc plus de mal que de bien. Mais il faut aussi proscrire la facilité de donner n’importe quel os, par exemple jamais d’os cuits qui pourraient provenir de restes de table car ils peuvent se casser et perforer l’intestin. Si l’on veut offrir une bonne mastication à notre chien, on privilégiera les os crus ou les friandises naturelles à mâcher que l’on trouve de plus en plus facilement dans les magasins spécialisés ou sur des sites internet dédiés à une meilleure alimentation pour une meilleure santé de nos petits protégés. Exemples :

https://www.canigourmand.com/3-mastication

https://www.chienvieetsante.com/produits/friandises-saines/

https://naturaltreats.eu/fr/



Sources :

- Site Chien vie et santé

- https://sherbrookecanin.com/blogs/conseils/choisir-la-bonne-gaterie-a-mastiquer

- https://www.cernunos.fr/blog/post/comment-choisir-bonne-friandise-chien.html

- https://nosamisleschiens.fr/activite-masticatoire-chien-comment-satisfaire-besoin/