Comment mieux choisir l’alimentation de son animal ?

Il existe un schéma qui regroupe et classe les besoins fondamentaux du chien, c’est la pyramide de Maslow qui a été adaptée pour nos amis canins.

Celle-ci nous informe des besoins basiques, psychologiques et d’épanouissement de nos chiens et nous permet ainsi de chercher à y répondre pour leur offrir la meilleure vie possible.


A travers cette newsletter, nous avons souhaité faire un focus sur un des besoins physiologiques : celui de manger.



Cela va sans dire, une bonne alimentation est la clé d’une hygiène de vie correcte et d’une meilleure santé. C’est pourquoi, il nous paraissait important de consacrer une newsletter sur l’alimentation. Cependant ce sujet est très vaste et nous pourrions en parler pendant de longues heures, le but de cette newsletter est donc de vous apporter les éléments clés pour vous aider à y voir plus clair et faire le meilleur choix possible pour votre chien.


En terme d’alimentation, il existe de nombreuses possibilités : rations ménagères, barf, pâtées, croquettes,… Peu importe le choix que l’on fait parmi ceux-ci, tous méritent que l’on s’y intéresse réellement : via des articles, des études, des recherches sur leur provenance et leur composition, afin d’être sûrs de la qualité du produit que l’on mettra dans la gamelle de notre animal.

Pour orienter cette newsletter, il a fallu faire un choix. Nous avons décidé de l’axer sur l’alimentation industrielle à base de croquettes car c’est actuellement le type de nourriture qui est le plus répandu dans les foyers ayant un animal.

Pour les autres choix d’alimentation possibles, les articles et livres que nous citons à la fin de cette newsletter vous permettront d’avoir des références si vous souhaitez vous renseigner davantage sur le sujet.



Manger c’est bien, mais bien manger c’est beaucoup mieux


Les aliments que nous consommons, outre le fait d’être bons, permettent à nos cellules de se reconstituer car elles absorbent les propres matières dont elles sont elles-mêmes faites. Il en va de même pour nos compagnons canins (et félins).


Source : Unsplah - James Barker

Nous pouvons rapidement être perdus quand il s’agit de choisir une marque de croquettes car il y en a tellement, mais toutes ne se valent pas, loin de là…

Il est primordial de ne pas prendre à la légère le sujet de l’alimentation. Beaucoup trop de marques, notamment celles vendues en supermarchés, ont une composition douteuse (provenance et choix des ingrédients).



Certaines marques évoquent l’utilisation de sous-produits animaux : c’est-à-dire potentiellement des os, plumes, becs, griffes,… qui n’ont aucune valeur nutritionnelle pour nos animaux et sont même indigestes.

Elles peuvent également contenir des ingrédients qui sont totalement inutiles pour nos chiens voire même dangereux pour leur santé (sucres, additifs,…)


Voilà pourquoi nous vous conseillons vivement de bien lire l’arrière des paquets de croquettes afin d’avoir un aperçu des ingrédients utilisés. Il faut savoir que l’ordre de notation des ingrédients a son importance car ils apparaissent de façon décroissante selon leur poids dans la composition finale.

En résumé, les premiers ingrédients que vous voyez sur l’étiquette composent la majeure partie du contenu. Alors cherchons des marques dans lesquelles les protéines, essentielles à nos animaux, sont au premier plan (idéalement au moins 30% de la composition). La viande doit apparaître au début de la liste, avec une préférence pour la viande fraîche au lieu de la viande séchée et il ne faut pas hésiter à vérifier si elle peut également être à consommation humaine, c’est un bon indicateur de qualité.


Par rapport à ce qui est noté ci-dessus, il est donc logique que ce ne soient pas des céréales ou des légumes qui doivent apparaître en tête de liste.

D’ailleurs les céréales ne sont absolument pas nécessaires dans l’alimentation d’un chien, or de nombreuses marques de croquettes en sont bourrées !

De façon chiffrée, nous pouvons retenir que le taux de glucide d’une croquette doit être inférieur à 30%.


Ensuite sur l’étiquette peuvent aussi apparaître des légumes et fruits bénéfiques pour la santé de nos chiens (carottes, épinards, haricots verts, baie d’açaï,…)


Comme dans tout type d’alimentation, la diversité est la clé : diversité des croquettes, de viandes, de pâtés, … afin de varier les sources, d’éviter les carences et de trouver un équilibre nutritionnel sur le long terme.

Car il ne faut pas se leurrer, donner la même marque de croquettes pendant toute la vie du chien ne répondra pas forcément à tous ses besoins nutritionnels car la croquette parfaitement équilibrée d’un point de vue nutritionnel n’existe pas. Tout comme faire un barf ou une ration ménagère 100% poulet ne serait pas une option idéale.

Si vous avez trouvé une marque qui plaît aussi bien à votre chien qu’à vous, vous pouvez quand même apporter de la variété en changeant de gamme de temps en temps, cela permet d’avoir des apports de viandes différentes et d’éviter qu’il se lasse en mangeant toute sa vie la même composition.



Les dangers d’une mauvaise alimentation


D’une part, ce qui découle d’une alimentation de mauvaise qualité, c’est le risque de provoquer des soucis de santé (urinaires, cardiaques, surpoids,…). Cela paraît logique finalement, car il en va de même pour les humains. Si nous n’accordons pas d’importance à notre alimentation (sa diversité, sa provenance, sa composition, sa fraîcheur) et que par conséquent nous nous nourrissons mal, nous nous sentirons forcément moins en forme, nous pourrions contracter des maladies, développer des carences, etc.


D’autre part, ce n’est pas la première chose à laquelle on pense dans ce cas précis cependant des soucis de comportement peuvent également être liés à une mauvaise alimentation. Prenons un exemple, si nous mangeons tous un aliment indigeste qui nous provoque ensuite de terribles maux de ventre, nous aurons certainement tous une manière différente d’exprimer notre inconfort et la douleur ressentie. Alors comment peuvent faire nos chiens pour exprimer ceci ? En grognant ? En pleurant ? En détruisant ? En s’automutilant ? Les ingrédients inutiles pour un carnivore seront plus difficilement digérés par lui et il en va de même pour les ingrédients dont la qualité laisse à désirer… (Evidemment en cas de problème de comportement, il est impératif de se faire aider par un bon professionnel en éducation positive, cependant il est toujours recommandé d’écarter les éventuels problèmes de santé qui pourraient provoquer ces réactions)


Pour résumer, lorsque nous adoptons nous nous engageons à apporter une qualité de vie à nos animaux. Concernant l’alimentation, ils sont dépendants de leur humain et n’ont pas réellement le choix, s’ils veulent se nourrir pour répondre à leur besoin physiologique alors ils mangent ce que nous leur proposons.

Notre rôle est donc de nous intéresser en détail à ce que nous mettons dans leur gamelle. Allons plus loin que ce que l’on veut nous faire croire dans les publicités, après tout c’est la santé et le bien-être de nos chiens qui sont concernés, ce n’est pas rien 😉



Pour vous aider à y voir plus clair


Pour y voir plus clair dans vos recherches, nous vous mettons ci-dessous les résultats d’une classification faite par l’équipe de « Chien Vie et Santé ».


https://www.chienvieetsante.com/wp-content/uploads/2019/10/Dossier-classement-croquettes.pdf







Sources :

- Site internet « Chien Vie et Santé »

- http://www.croquettechien.fr/10-conseils/

- Livre « Je nourris mon chien naturellement » de Swanie Simon

- Livre «Toxic croquettes » de Jutta Ziegler