top of page

Aïka

Adoptées par Cécile et Nicolas en 2023

« J'aimerais vous partager notre expérience ! Nous avons adopté un chiot femelle de 4 mois et demi / 5 mois environ au rapatriement du 14 janvier 2023.

 

La petite était connue sous le nom de Loélia, mais nous l'avons renommée Aika.

Fraîchement arrivés dans notre nouveau logement, plus grand et en pleine campagne, nous recherchions à adopter un chien. Nous avons entendu parler de l'association par une amie et nous sommes lancés. Tout d'abord, les réseaux sociaux ! Nous avons lu de nombreux post à disposition concernant les chiens roumains et suivi les diffusions de chiots à l'adoption ces derniers mois. Nous avons eu un coup de cœur pour notre chienne, et avons rapidement rempli le formulaire pour la demande d'adoption.

 

Les différentes étapes de l'adoption s'enchaînent rapidement. En un mois, nous avions eu le retour positif de l'association et devions nous préparer au rapatriement de janvier 2023 !

Quoi de mieux pour commencer cette nouvelle année que l'accueil d'un petit compagnon dans la famille ?

Nous savions à quoi nous attendre en adoptant un chien, nous avions dévoré nombre d'articles et de vidéos sur l'éducation positive, comment accueillir un chiot etc. Et pourtant, rien ne s'est passé comme prévu de mon côté. Après quelques recherches sur le sujet, j'ai découvert avoir souffert du "puppy blues", ou blues du chiot. Il s'agit d'un état de profonde tristesse qui suit l'arrivée d'un chien. Cet état peut durer plusieurs jours, semaines, voire mois. Au moins j'avais un nom à poser sur tout ce que je ressentais. Pour ma part, ça a duré environ trois semaines.

 

Heureusement Nicolas était là pour m'aider à m'adapter. Et je suis également extrêmement reconnaissante envers Aika qui a été d'une grande patience avec moi. Elle n'a jamais cessé de m'aimer depuis le premier jour, lorsqu'elle est sortie du camion et qu'une bénévole l'a placée dans mes bras.

Aujourd'hui, tout va bien mieux ! Aika est très intelligente et espiègle ! C'est un petit chiot qui a encore tout à apprendre, mais elle progresse très vite ! Nous sommes impressionnés de la rapidité avec laquelle elle assimile le rappel par exemple.

Bien sûr, lorsqu'on adopte un chiot, il faut s'attendre à avoir un vrai bébé dans les bras. Le chiot est en demande constante d'attention, fait des bêtises de chiot (vol de petits objets, mordre des meubles etc.) et il n'est pas propre. Il faut être patient. Mais ça en vaut la peine. Voir Aika grandir chaque jour un peu plus nous rempli de joie.

Le maître mot est patience ! Ce qui est aussi rassurant, c'est que nous savons que nous pouvons toujours compter sur les bénévoles de l'association pour nous aider, si nous rencontrons des difficultés !

- Cécile et Nicolas »

bottom of page