"Parce qu'il y a aussi des évidences"

Des histoires, simples, des évidences. Nos adoptants ont envie de vous raconter leur histoire, celle de l'adoption d'un chien roumain.


Bono, arrivé en novembre 2016 en Belgique


Bono au refuge en Roumanie

« Parce qu'il y a aussi des histoires simples, des évidences, une petite envie de vous raconter la nôtre.

Les périodes de changements et d'évolution sont souvent là où on ne les attend pas. J'étais à ce moment là (cela fait plus de 2 ans et demi) en pleine routine estudiantine jusqu'à ce que, par le plus grand des hasards, cette petite bouille apparaisse sur mon écran. 1 fois, 2 fois... 3 fois ! Jamais 2 sans 3 paraît-il...

Déjà comblée par Bonnie, ma golden, mon tout premier chien, la perle que j'ai entendu pendant des années, j'ai tiqué quand j'ai vu que la petite bouille qui passait devant mes yeux en boucle s'appelait Bono. Coïncidence ? Je ne crois pas ... C'est à ce moment précis que j'ai compris, c'était mon chien aussi, ça ne pouvait pas être autrement ! Bono n'était pas un chien de fourrière, pas non plus un chien invisible, ni un grand traumatisé, il était simplement un chiot sauvé de la rue avec sa fratrie mais c'était mon chien...

26 novembre 2016, le moment tant attendu, le camion ! Quelle émotion de savoir qu'il était là, dans ce camion et que d'une minute à l'autre la rencontre allait avoir lieu (j'avoue j'ai pleuré comme une madeleine !) Un peu de stress avec tous les autres chiens autour mais une fois dans la voiture, alors qu'on se connaissait depuis à peine 30min, j'ai su que je ne m'étais pas trompée et il le savait aussi !

Et quel chien !! Comme pour beaucoup d'autres chiens roumains je suis devenue son repère, directement. Une évolution des plus rapides, une grande confiance, une écoute, un rappel incroyable, 10 jours à peine et déjà comme s'il était là depuis toujours ! ☺ Bon évidemment quelques petits trucs à régler quand même, surtout sa peur des hommes, pour une raison que j'ignore et qui a valu des moments de stress et quelques frayeurs mais il a fini par comprendre et même s'il reste très sélectif il a beaucoup progressé !

Au fil des moins et maintenant des années j'ai pu découvrir que «Chouchou» de son petit surnom avait une sacrée personnalité qui n'a de cesse de me faire rire et de m'étonner ! Un peu duc sur les bords Monsieur adore les canapés et sait se faire comprendre pour ses petits désirs personnels tels que les gratouilles, le ventre ou les oreilles hein le reste on s'en fiche ! Il se prend aussi parfois pour un chat quand il joue et il essaie souvent de faire un record du monde de vitesse lors des balades, surtout si un lapin, renard ou chevreuil a eu le malheur de le narguer (je précise qu'ils arrivent toujours à le duper donc il n'en a jamais blessé) une vraie flèche, pas le temps de savoir où il est parti qu'il est déjà revenu !

Il a également des talents cachés ! 1) il est auto nettoyant, oui oui 2) il est auto séchant, yes combo gagnant ! 3) c'est un sacré protecteur, que ce soit pour moi ou pour Bonnie et 4) récemment j'ai découvert qu'il était détecteur de tiques ! Ce qui m'aide vraiment bien pour les trouver parmi l'énorme pelage de Bonnie !

Bono a permis à Bonnie de se faire une seconde jeunesse et à moi de sauver mon premier animal et par la suite de participer à un rapatriement wof et de concrétiser pas à pas mon futur...

Bref une histoire simple, sans grande difficulté mais qui était inévitable ! Sans aucun regret, Bono mon chouchou, mon petit renard fait partie intégrante de mon coeur et il est même, avec Bonnie, gravé dans ma peau pour toujours »


Bono avec son adoptante en Belgique

Si le témoignage de l'adoptante de Bono vous touchez, si vous aussi vous avez d'écrire une belle histoire de vie en sauvant un chien de Roumanie, découvrez nos animaux à l'adoption