Par où commencer ? 

Twist est arrivé dans nos vies lors du dernier rapatriement en Juin 2018. 

Tout a débuté il y a de ça quelques mois lorsque j'ai pris contact avec l'association pour adopter un chien. J'ai eu contact avec Manon et nous avons beaucoup discuté des chiens roumains et de ce dans quoi je m'engageais. 

Je lui ai fait part de ma recherche qui était au final assez simple : accueillir un chien qui a moins de chance que les autres, un chien invisible. 

C'est à ce moment-là que je fus mise sur le chemin de Twist. 

Manon m'a expliqué que Twist faisait partie d'une fratrie et qu'ils étaient dans un refuge en Roumanie, qu'ils étaient en attente d'adoption depuis 2 ans ... Et que malheureusement elle pensait qu'ils finiraient leurs vie là-bas vu le peu d'intérêt que leur portait les gens. 

Nous avons donc pris la décision, mon compagnon et moi, d'adopter Twist.

Je suis partie en Roumanie à Bucarest en avril avec deux extraordinaires bénévoles de l'association Wof dans le but de découvrir les refuges roumains . Mais surtout de mettre en valeur sur Facebook les chiens "oubliés".

J'ai eu la chance de rencontrer Twist avant de l'adopter. Il se trouvait dans un box chez dog rescue avec : Le majestueux Houdini, l'espiègle Grace et le bouleversant Swing. 

Ils avaient peur.. Ils n'ont que très peu de relation avec l'humain. Ils sont nourris et les boxes nettoyés mais les gens sur place sont débordés et ne peuvent pas en faire plus. 
Nous sommes rentrées dans leur boxe et nous avons pu leur donner à manger. Nous étions si heureuses de les voir se décoincer, pas à pas (et surtout friandise après friandise). 

Quand Twist est arrivé chez nous, il était traumatisé. Il n'est déjà plus tout jeune et ne comprenait pas ce qui lui arrivait, encore une fois. 
Nous nous attendions à beaucoup d' éventualités le concernant : aboiement, grognement, mordre, agression contre nos chats et nous-même, fugue, difficulté à accepter mon conjoint, ne pas pouvoir l'approcher.. Etc..
Les premiers jours, Twist s'est renfermé sur lui. Il nous a redécoré la maison en faisant ses besoins car il n'arrivait pas à sortir dehors. Il se laissait toucher mais plus par crainte que par plaisir, il vomissait beaucoup. 
Aujourd'huit pratiquement 2 mois après son arrivée, ce n'est plus le même chien ! Il ne demande qu'amour et calins ( et des friandises car gros gourmand), nous avons confiance en lui ( même si petit problème avec les autres loulous à voir avec un éducateur) et je pense qu'il a confiance en nous. 

Je souhaite finir par quelques mots concernant les chiens "oubliés" 
Ils ne font peut-être pas partie des normes de la beauté canine, ils ne sont peut-être pas tout jeunes et ont un lourd passif mais si personne ne leur donne leur chance ils ne connaîtront jamais le bonheur et ils finiront leur vie dans la souffrance et la solitude. 

Quand je vois Twist se mettre sur le dos et nous réclamer des gratouilles sur le ventre, je ne peux m'empêcher de penser à Houdini, Grâce et Swing qui eux n'ont pas cette chance et finiront sans doute leurs vies sans vraiment connaître le bonheur. 

N'oublions pas "les oubliés"... Je parle beaucoup de sa fratrie mais il y en a tellement d'autres qui sont dans leur situation. 

Pour finir sur quelque chose de positif je dois vous dire que je suis folle amoureuse de Twist. Nous vivons vraiment une grande histoire d'amour avec lui. Je ne pensais pas pouvoir vivre une tel connexion avec mon chien et ce n'est que le début ! J'ai la sensation qu'il nous remercie chaque jour de par son attitude et qu'il est doté d'une sensibilité plus grande que la plupart des humains. 

Merci mon loulou d'être entré dans nos vies.

Témoignages

Nos adoptants témoignent de leur histoire

TWIST, adopté en juin 2018

« Un an que tu es là ma June.

 

Un an de bonheur. Te voir chaque jour profiter de la vie me remplit de joie. Ma douce, ma sensible. Tu caches ta vulnérabilité sous tes grands airs, tu joues un peu les caïds pour te protéger. Tu préfères éviter les contacts avec les autres chiens, tu as sans doute dû tellement te défendre. Tu crains toujours les mouvements brusques. Tu n'aimes pas les voitures, motos, enfants bruyants. De mauvais souvenirs peut-être.

 

Ta principale occupation est la chasse. Même si tu n'as plus faim, c'est plus fort que toi. Ton ancienne vie te poursuit mais petit à petit je sens que tu te détends. Tu nous fais confiance et tu parviens à te contenir quand on te le demande.

 

Tu es épatante ! Tu veux tellement nous satisfaire. Ton attachement pour nous est bouleversant. Presque vital j'ai l'impression. Tu ne nous quittes pas, tu dois toujours nous savoir près de toi. Tu es timide, réservée et quand tu oses manifester ton affection, tu es si touchante.

 

Tu es un véritable trésor, une petite pierre si précieuse. Je te promets de te chérir toute ta vie. De t'aider à surmonter tes peurs. De t'aider à profiter encore plus de cette nouvelle vie.


Nous avançons ensemble ma chérie, main dans la patte... ❤️ »

JUNE, adoptée en juin 2018

LUCKY, adopté en juin 2017

« Lucky Luke, le 17 juin 2017 tu arrivais par camion de la Roumanie. Je me souviens, je n’ai pas dormi pendant 2 jours tellement j’étais excitée et nerveuse à la fois. Est-ce qu’on allait s’aimer ? Comment tu serais ? Est-ce que j’allais réussir à te rendre heureux ? Quel lien on allait créer ? Tellement de questions qui tournaient dans ma tête. Et puis je suis venue te chercher chez Émilie. Quand je t’ai vu, je t’ai tout de suite aimé ! Et quand je t’ai vu planter les pattes au sol parce que tu ne savais pas qui j’étais et pourquoi tu devais quitter Emilie, j’ai eu peur à l’intérieur. Je me suis dit : mince... J’espère vraiment que ça va bien se passer...


Et puis tu es arrivé à la maison. Tu avais si peur, tu étais perdu. Tu nous as aboyé la nuit qui a suivi lorsque nous allions aux toilettes. Et pourtant, je n’ai pas su le voir au début (sans doute trop stressée de vouloir tout bien faire), mais tu étais un chien si intelligent... Lorsque j’ai compris que de te sortir de la maison pour faire tes besoins ne mènerait à rien, je t’ai appris à faire sur le balcon. Et tu as de suite compris. Lorsque ta copine furet était hors de sa cage, tu ne voulais que jouer avec elle.


Et puis les semaines ont passé. On a appris à se connaître et tu as fait ta première balade dehors. Une heure pour faire le tour du pâté de maison mais tu l’avais fait et j’étais si fière de toi. Restait à prendre en charge toutes ses angoisses que tu portais dans ton regard et qui te pesaient. Mais ça aussi, ensemble on a réussi à en surmonter certaines ! Aujourd’hui tu es un chien têtu mais obéissant. Tu as confiance en moi et tu as accordé ta confiance à plusieurs autres personnes dans notre entourage. Tu aimes jouer dehors et dormir à la place de ton maître la journée. Tu es devenu très sélectif avec tes congénères mais tu as gardé « ta bande de copains ». Je sais que parfois la vie dans notre appartement n’est pas facile (ni pour toi ni pour moi) mais je fais tout pour que ce soit le moins pesant possible. Tu n’es pas le chien de famille lambda mais tant mieux ! Je ne suis pas une fille de famille lambda non plus. J’aime quand tu viens te blottir contre moi pour qu’on finisse notre nuit ensemble. Ce regard avec lequel tu me fixes lorsque je te parle (et qui en étonne plus d’un d’ailleurs !). Et même si tu me réveilles parfois en plein milieu de la nuit pour faire pipi, je t’aime de toute mon âme. Tous les efforts que tu fais et que tu as fait pour qu’on soit sur la même longueur d’ondes, c’est colossal.


Tu arrives bientôt à 3 ans et je sens à l’intérieur de toi que tu te poses. Que les choses que nous avons gagnées, nous ne les perdrons plus. Je n’aspire qu’à t’offrir le meilleur et tu me le rends bien.
 

Je t’aime mon chien"

Découvrir

Adopter / Accueillir

Aider

Contacter

114 rue Jean Jaurès 94800 Villejuif

©2016 Association WOF (A.V)